Who We Are | Universal Ark

Comment recevoir le Saint-Esprit

Comment recevoir le Saint-Esprit

Premier pas: Conscience.
Être conscient que personne n’est baptisé du Saint-Esprit parce qu’il le mérite. Si vous pensez que vous le méritez, vous ne Le recevrez jamais. Ce baptême doit être cherché avec toutes vos forces et de tout votre cœur, au moyen de la foi en Jésus-Christ, notre Seigneur.

Deuxième pas: Vouloir.
Ce vouloir n’est pas une simple volonté ou une bonne idée, ni parce que d’autres L’ont. Mais pour être aussi nécessaire que le Salut. C’est un vouloir semblable au pardon des péchés. C’est un ardent vouloir, au-dessus de tout autre rêve ou désir du cœur. Plus que vivre, se marier, conquérir monts et merveilles, enfin, plus que tout ce que les personnes ou ce monde peuvent offrir. C’est pourquoi, le Seigneur impose la condition de la soif. Il faut avoir soif. Très soif. Une soif désespérante. Si quelqu’un a soif… (Jean 7:37). S’il n’y a pas un enveloppement ardent dans le vouloir, il sera difficile de Le recevoir.

Troisième pas: Pensée.
Le vouloir a besoin d’être suivi par la pensée occupée dans la Personne du Saint-Esprit. La pensée focalisée de façon continue En Lui doit être continuelle à la maison, au travail, dans la rue, à l’église ou en tout lieu, le plus possible. C’est comme une relation amoureuse. Lorsqu’on s’aime, la personne finit toujours par penser à la personne aimée, n’est-ce pas? Le même doit se produire avec le candidat au Sceau Divin.
L’important est de maintenir l’esprit focalisé en Lui. Il n’est pas nécessaire de dire que, dans cette phase, le candidat doit chercher au maximum à s’isoler de tout ce qui est néfaste à la bonne conscience. Évitez les mauvaises compagnies ou les personnes contraires à la foi, les distractions vulgaires et tout ce qui peut interrompre votre relation avec l’Esprit. C’est difficile, mais ce n’est pas impossible. La foi exige des sacrifices. Si dans la conquête des biens matériels, on ne mesure pas de sacrifices, plus encore dans la conquête spirituelle. Imaginez la plénitude du Saint-Esprit!
Donc, il doit y avoir un effort surnaturel.

Conclusion:
Lorsque ces conditions sont remplies, le candidat n’a plus besoin de faire quoi que ce soit, bien moins de s’inquiéter. Il n’a qu’à plus qu’à attendre. À tout moment et en tout lieu, il peut être baptisé. À la maison, au travail, dans la rue, à l’église, enfin, il n’y a pas d’empêchement pour que le Seigneur Jésus vienne le baptiser de Son Esprit.

Observation: Pendant le temps d’«occupation de l’esprit» avec la Personne du Saint-Esprit, il est probable que le diable souffle des pensées sales. Au cas où cela arrive, sachez que c’est un excellent signe qui montre que vous êtes sur le bon chemin. Ne vous découragez pas. Ne vous préoccupez pas. Et ne pensez pas que vous êtes en train de pêcher contre Lui. Tentation n’est pas péché. Péché c’est tomber en tentation. Le péché impardonnable est d’offenser ou de proférer des paroles contre le Saint-Esprit.

Lorsque viendront des pensées sales à votre esprit, n’ayez pas peur, ne vous intimidez pas. Profitez du moment et résistez au diable en louant le Seigneur Jésus. Soit avec des cantiques, soit avec des paroles d’adoration (sur un ton haut ou bas, tout dépend de votre vie privée). L’important est de ne pas craindre ou de s’intimider face aux pensées sales. Vous devez réagir! Et réagir avec des louanges à Dieu.

Évêque Edir Macedo

[%%LINKS%%]

Powered by themekiller.com watchanimeonline.co

:)
[%%LINKS%%]